Sommet de la Francophonie : mes coups de coeur 2


Le Sommet de la Francophonie se tient du 22 au 27 novembre 2016 à Antananarivo à Madagascar. En marge a lieu la formation annuelle des Mondoblogueurs. Une occasion pour la blogueuse que je suis de me faire mon idée sur cet événement. Curieuse, j’ai arpenté les rues du village de la francophonie et pour vous, je partage mes découvertes et mes coups de cœurs.

 

  • Les jeux de la francophonie, Cote d’Ivoire 2017

Akwaba ! Bienvenue !

Le stand des prochains jeux de la francophonie vous donnera le sourire à coup sûr. Faro, mascotte officielle de ces jeux sera votre premier contact. Avouez qu’il est attachant !

Faro est la mascotte officielle des Jeux de la Francophonie 2017. Crédit photo : Samantha Tracy

Faro est la mascotte officielle des Jeux de la Francophonie 2017.
Crédit photo : Samantha Tracy

A l’intérieur du stand, vous retrouverez la Cote d’Ivoire comme importée à Madagascar : Le fameux cacao local, les chips de banane et de patate, le café…Oui ! Je sais que je parle que de nourriture mais chacun ses centres d’intérêts.

Bonus francophonie : La Cote d’Ivoire est certainement le pays africain où le français très coloré, revisité à la « sauce locale ». Ne soyez donc pas étonnés si jamais en sortant, les hôtesses vous demandent si vous êtes enjaillés. (NDLR : contents).

 

  • Big Orange…

Avant d’arriver à Tananarive, je n’avais jamais entendu parler de « Big Orange », une boisson gazeuse qui ne m’a absolument pas payée pour que j’en parle  que je n’ai pas encore gouté.

Ce que j’ai adoré dans ce stand, c’est la présence de la meilleure équipe au monde FC Barcelone. Pas en vrai malheureusement mais vous y trouverez des représentations de Messi, Neymar et Suarez entre autre. What else ? Quoi d’autre ?

La meilleure équipe du monde est au village de la Francophonie

La meilleure équipe du monde est au village de la Francophonie

 

Bonus francophonie : La langue la plus parlée sur les terrains de Football est l’anglais. Dommage pour nous les francophones mais la sphère des « footeux » est plus anglophone que francophone.

  • Le Royaume du Maroc

Fresques, garde royale et ambiance apaisante…Bienvenue au Royaume. J’ai beaucoup aimé la présence marocaine au village de la francophonie. Le stand est à lui seul une invitation à découvrir ce pays.

Vous y trouverez quelques supports qui racontent ce pays.

Stand du Maroc. Village de la Francophonie. Crédit photo : Samantha Tracy.

Stand du Maroc. Village de la Francophonie.
Crédit photo : Samantha Tracy.

 

Bonus francophonie : L’Arabe est la langue officielle du Royaume du Maroc, avec le Berbère. Seuls 13,5% des marocains sont pleinement francophones selon l’Organisation internationale de la Francophonie.

  • Le Quebec

Vous êtes un jeune entrepreneur ? Ca tombe bien, le Quebec fait la promotion du « Marché aux projets» : Partagez une idée, défendez –la directement au stand du Québec et tentez de remporter une des trois bourses de mobilité pour concrétiser ou développer votre projet.

Feuillet disponible au Stand du Québec

Feuillet disponible au Stand du Québec

Bonus francophonie : Le Quebec fait partie de l’Amérique française. En effet, on y parle le français.

 

  • Quand Francophonie rime avec graffiti

En arrivant au village de la francophonie, la chose qui m’a le plus surpris c’est la décoration des murs.

Imaginez donc ! Le village de la francophonie a des allures de Harlem.

Des graffitis sur les murs, comme un clin d’œil à cette jeunesse francophone.

A l’heure où les arts urbains se cherchent encore une place dans nos sociétés protocolaires, j’ai particulièrement aimé voir ces murs colorés qui racontaient une histoire.

Une histoire d’un espace francophone qui se rajeunit.

Un mur au village de la Francophonie

Un mur au village de la Francophonie

Bonus francophonie : Le singulier de graffiti est…graffito ! Oui, prenez des notes.

Voici donc mon top 5 des stands à visiter si jamais vous faîtes un tour au village de la francophonie.

 


Samantha Tracy

A propos de Samantha Tracy

"Samantha Tracy, 27 ans et pas seule dans sa tête". Communicatrice/Journaliste et Graphiste de formation, je suis également slameuse et scénariste junior à mes heures perdues. On dit de moi que je suis pétillante et déterminée. J'ai des choses à écrire et il est important que le monde puisse me lire. Nous lire.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Sommet de la Francophonie : mes coups de coeur