Sujet : Le mariage, ce lot de consolation. Cas du couple Eto’o.

Imaginez. C’est la période des examens, avec nos systèmes d’enseignement qui se veulent tous modernes désormais.

Nous sommes au jour-j du Baccalauréat, épreuve de Français pour une série L où le livre au programme cette année aura été « Revenge Porn » de Nathalie Koah. Amadou Hampaté Bâ n’est plus qu’un vague souvenir depuis que les starlettes super-médiatisées ont toutes un livre dans les librairies.

Je disais donc, imaginez que nous soyons donc entrain de passer le Baccalauréat de français et que le sujet se dévoile enfin.

Sujet unique : Le mariage est-il un lot de consolation?

Cas du couple Eto’o.

 

Si vous êtes (comme moi), un accro des réseaux sociaux bleu et blanc (Oui, les deux !) ; vous n’avez pas pu manquer l’information du moment.
Non, je ne parle pas de la tuerie d’Orlando (Paix aux âmes des disparus) qui a été – assez – mise de côté dans nos fils d’actualité au profit d’une information plus locale et plus festive.
La raison ? Samuel Eto’o Fils, le Pichichi, enfant chéri du Cameroun et de l’Afrique disait enfin OUI, devant Dieu ; à Georgette, sa compagne. Après leur mariage civil célébré il y’a deux ans dans la discrétion la plus totale.
La fête aurait pu être belle mais ne pas susciter autant d’intérêt si l’affaire « Revenge porn » n’était pas encore toute fraiche dans les mémoires.
Cependant, alors que les fanatiques du Pichichi jubilent de voir que le couple Eto’o est resté soudé malgré l’affaire Eto’o- Nathalie Koah… Ce mariage délie plus d’une langue. Dont la mienne.

Thèse : Faites comme Eto’o… Trompez mais épousez !

J’ai arrêté de compter le nombre de vidéos publiées à la suite des premières photos du mariage luxueux du Couple Eto’o à Rome. Mariage béni par un représentant de l’autorité papale.
Pour parler comme mes frères Camerounais : « C’est le swag que tu veux voir ? Aucune molécule de lactose n’a été donnée ».  
Entre la foule qui suivait l’arrivée des heureux mariés à quelques pas de la cathédrale, les invités triés sur le volet et les voitures de luxe… Eto’o n’a pas fait les choses en petit.
Cependant, une ombre à ce charmant tableau… Certains hommes trompent leurs femmes et offrent des cadeaux pour se faire pardonner. Le mariage (religieux et en grandes pompes) serait-il le cadeau de Samy à Georgie ?

C’est ce que semble penser la nouvelle vague de vlogueurs (blogueurs vidéos) nés pour cette occasion. La majorité, des hommes ; prennent Georgette en exemple pour parler de la patience de la dame qui a su supporter les infidélités de son homme dont la dernière, rendue publique par Nathalie Koah via son roman « Revenge Porn ».
Sainte Georgette, pour avoir été clémente envers son homme mériterait donc d’être élevée au rang de modèle. Que dis-je! Au rang très convoité d’épouse devant Dieu et les hommes.

Le mariage serait-il donc devenu un lot de consolation ? Un prix que l’on offre à la femme qui aura accepté de continuer à vivre et à supporter les multiples tromperies de son homme ? Une femme dont le nom aura été trainé dans la boue par des femmes qui s’autoproclamaient maitresses officielles ?
Je ne jugerais pas Madame Georgette Eto’o car elle seule connaît les raisons pour lesquelles elle a supporté d’être trompée au vu et au su de tous.
Mais je ne saurais toléré que certains croient que la nouvelle condition sine qua non pour être « Madame quelqu’un » soit de laisser Monsieur faire ce qu’il veut et quand il veut, dans l’espoir qu’il prononce la phrase magique : « Veux-tu m’épouser ? ».

Anti – thèse : Tromperie de riche n’est pas tromperie de pauvre.

Nos amis ivoiriens, compatriotes de Madame Georgette Eto’o, disent souvent : « Goumin de riche n’est pas même chose que Goumin de pauvre ». Je traduis pour vous : « Le chagrin d’amour du riche n’est pas semblable au chagrin d’amour du pauvre ».
Comment Madame Eto’o a vécu les tromperies de son mari ?
Je suis prête à jurer qu’elle n’a pas eu à claquer la porte de leur somptueux appartement pour aller errer dans une rue malfamée sans le sou.
Je l’imagine plutôt sur un Yacht, verre en main à parler durant des heures à une amie… Pensant à partir mais ayant en tête l’image (oh combien rassurante) de la carte bancaire familiale et de ses enfants.
Mais bon, évitons de juger.
Ce que je veux dire c’est que quoi qu’on dise, les histoires ne sont pas pareilles et que c’est gonflé de voir autant d’hommes publier des vidéos pour rappeler aux femmes que « tromper » est génétique. Mais que si, devant la tromperie, tu restes patiente… Le mariage t’attend.
Bravo Messieurs !

Synthèse : Georgette, icône de bonté et d’amour ?! Apparemment oh.

Le mariage, quoi qu’on dise ; reste un symbole profond que l’on relie à l’amour. Cependant, c’est malsain de penser qu’être mariés change les choses.
Ce n’est pas parce qu’un homme – infidèle connu et reconnu (mais je ne parle pas d’Eto’o) – te met la bague au doigt qu’il devient un homme extraordinaire. Oh que non !
Je ne dis pas qu’il ne changera pas. Je pense simplement qu’il faut être réaliste et ne pas s’attendre à ce que les choses soient faciles.
Madame Eto’o, quoi que je puisse en dire a été d’une force d’esprit que je ne pense pas avoir. Et je pense qu’elle sait mieux que quiconque ce qu’elle fait et comment elle le fait.

A Georgette et Samuel Eto’o fils, je souhaite beaucoup de bonheur. Mais surtout qu’aucune « revenge porn », aucun Sonor ne sépare ce que Dieu a unit.

A mes frères qui croient que eux aussi vont tromper et puis feront leur demande pour que tout soit oublié… Eto’o, ce n’est pas ton camarade. Chacun ses moyens, chacun sa classe, chacun ses raisons et chacun ses contrats. Chacun sa femme.

En parlant d’ailleurs du mariage, ne serait-ce pas là ; un simple contrat ? (Mais vrai vrai, je ne parle toujours pas d’Eto’o).

Chers lecteurs, la cloche vient de signaler que j’ai épuisé mon temps. J’espère que mon correcteur sera clément. 

Pour le moment je dépose mon stylo et je range mes affaires en attendant le prochain sujet du baccalauréat de philosophie.

Organisation à l’africaine oblige, on raconte qu’il y’a déjà une fuite… Etre ou ne pas être Gay? #JeSuisOrlando après avoir été #GeorgieEto’o

6 commentaires sur “Sujet : Le mariage, ce lot de consolation. Cas du couple Eto’o.

  1. Ahahahahahahhaa super article… Je t’aurais donné 15/20 sur le sujet …non je suis d’accord avec tes arguments et la plume est superbe…bisous

  2. t’es folle mais je ne vais pas relever. Ce que tu dis est pertinent mais ça reste des histoires de femmes à mon avis…
    Après, c’est toujours un plaisir de te lire même si tu insinues que l’argent est (peut-être) à la base de la « patience » observée par les femmes dans certains couples où le mec est volage. Bref, des histoires de couple sans intérêt et du kongossa qui s’assume.

  3. lol, beau sujet. mariage lot de consolation vraiment. et tes arguments sont soutenus je te laisse avec un petit 16/20, l’argent est (peut-être) à la base de la « patience ». pas peut être mais c’est ça même. devinons que Samuel n’était qu’un simple jardinier.

  4. La vie reserve toujour de bonne surprise a celui ou celle qui sert embrasser la partience .avoir une vie penible aujourd’hui et obtenir la meilleur doit etre l’ideologie de tout chacun et chacune.le courage et la volonté sont l’armes de la reuissite . de ma vie eto’o reste mon idole et sa vie me servira d’exemple .desormais je suis eto’o junior .merci papa eto’o et maman georgette que Dieu tout puissant vous benisse eternellement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *